L'histoire de la Ferme du Sens

  1. La Ferme du Sens

Un lieu chargé d’histoire

Pendant longtemps, la ferme joua un rôle important au milieu de ses terres de cultures. Elle s’accrochait au paysage, avec son mur de clôture et sa chapelle au carrefour de voies pavées.

A l’origine, la ferme s’appelait "Cense Gilquin", cense signifiant Ferme en patois. Le nom qui figure sur la ferme est celui de Jacques Joseph Desquiens, propriétaire de la ferme au début du 19e siècle. Son fils Clotaire reprend la ferme. Elle passera ensuite à sa sœur, Mme Gilquin. Auguste Gilquin, son mari, fit construire la chapelle “Notre Dame de Grâce” à l’angle de la rue des Fusillés et de la route de Sainghin. La ferme est ensuite léguée à son fils unique, un certain Jules, personnage excentrique : ses poules allaient où elles voulaient, jusque dans la chambre à coucher ! Il laissa le lieu se délabrer. Jules est tué par les allemands vers 1914. La ferme est alors abandonnée une première fois.

Elle est reprise par un nouveau Desquiens. Elle passe à sa fille Amélie, qui se marie avec un certain “Renard” en 1926. Lorsqu’ils reprennent la ferme, ils disposent de 32 ha, et de 20 vaches, nombre considérable à l’époque. La ferme est dans un tel état que le mari meurt à l’ouvrage, à l’age de 39 ans.

Sa femme continue, et réussira à la faire revivre. Pendant la guerre, la ferme est réquisitionnée pour en faire un hôpital. Les anglais la récupère ensuite pour en faire un quartier général. On pouvait voir, dans les champs derrière, la forme des cratères laissés par les bombes. La fille de Mme Renard reprend le flambeau avec son mari, Monsieur Leterme, en 1956. La ferme fait alors 80 ha. A la pointe du progrès, ils disposent d’une "Gascoigne", marque de la 1ère salle de traite du Nord Pas de Calais. Les vaches au nombre de 50, sont réparties dans la grange et dans ce qui est aujourd’hui le magasin Biocoop « Saveurs et Saisons ». Leur lait était vendu sur place. Ils font partie des premiers à proposer des endives à Ascq, légume aujourd’hui emblématique de la région Nord. A l’époque, beaucoup de clients venaient faire leurs "courses". De 17h à 19h, les gens faisaient la queue pour acheter du lait et des œufs. La mairie avait même aménagé spécialement un passage piéton. L’entrée se faisait par le porche. La rue des fusillés était alors appelée la grande route.

Ils sont obligés de vendre en 1972 à la famille Carlier qui va installer une entreprise de terrassement. Le corps de ferme est de nouveau abandonnée, et le restera jusqu’en 1995. Elle est alors une ruine et aurait probablement été rasée sans son rachat par Thierry Decoster et ses associés.

Résolument tournées vers l’avenir, les entreprises de la Ferme du Sens ont préservé aujourd’hui l’esprit novateur des années 1956-1972, avec notamment des outils de production qui allient artisanat et modernité.

 

 

  1. La petite histoire des débuts de la Biocoop Saveurs et Saisons

 

  1. La rénovation de la Ferme en 1995-1996

En 1995, après 20 ans d’abandon, Thierry Decoster et ses associés reprennent l’ancienne ferme Desquiens. La Ferme aurait probablement été rasée sans ce rachat. La société immobilière créée se donne pour vocation de redonner un sens à ce lieu, de le réhabiliter dans un sens compatible avec son histoire, son architecture et sa position urbaine, de créer un lieu de vie. Thierry Decoster et ses associés décident d’appeler ce lieu « La Ferme du Sens »

Deux années permettront de réunir des amis et des habitants de proximité dans un projet associatif, d’animer des réunions et débats en liaison avec des évènements locaux et de restaurer progressivement les bâtiments.

 

  1. La création de Saveurs et Saisons en 1996

C’est au cours des deux années de rénovation de la ferme que va mûrir le projet de créer un lieu de vente permettant de diffuser des produits de l'agriculture biologique.

 

En 1996, Thierry Decoster crée le magasin Saveurs et Saisons, avec le soutien de producteurs de proximité. ­Le magasin s’installe dans l’ancienne grange de la ferme.

Dès le départ, le magasin se singularise par la fabrication artisanale de pains bio (en réalité l’activité fournil a même démarré quelques mois avant le lancement du magasin). Le goût et la qualité des pains est une des clés du succès. Ces derniers sont d’ailleurs rapidement vendus dans toute la région à d’autres magasins biologiques.

 

La diversité des expériences antérieures de Thierry Decoster – en particulier en tant que fournisseur d’entreprises agricoles puis formateur – l’avait sensibilisé à la recherche d’alternatives à une agriculture productiviste ainsi qu’à la promotion de valeurs d’équité et de liens humains.

 

 

  1. Notre jardin sauvage

 

Sur notre site de Villeneuve d’Ascq, notre jardin sauvage est une de nos particularités. Il fait partie intégrante de l’accueil que nous voulons apporter à nos clients. Il est une invitation à faire une pause, à se couper du monde un instant lorsque vous nous rendez visite !

 

D’apparence inorganisé, ce jardin naturel est volontairement moins sophistiqué qu’un jardin traditionnel. Unique en son genre, c’est un véritable espace vert écologique qui regorge de plantes parfois rares.

 

  1. Notre charte

        A consulter.

 

  1. Notre développement durable

 

Depuis sa création en 1996, La ferme du sens est précurseur en matière de développement durable. La ferme du sens cherche en effet à adopter une démarche écologique globale dans ce qu’elle entreprend.

 

Voici quelques exemples d’actions concrètes entreprises :

 

  1. Les bâtiments de La Ferme du Sens

 

La restauration de la ferme, la construction du nouveau fournil et l’extension du magasin Saveurs et Saisons se sont faits en intégrant une dimension écologique forte :

 

La reconstruction de la ferme  avec l’architecte Lucien Kroll et cabinet d’architecte Jérôme Houyez:

  • Utilisation de briques isolantes, de briques de récupération ainsi que de peintures et bois non traité
  • Isolation bois sur-pressé.
  • Toiture végétalisée au dessus du restaurant «  l’instant présent » (technique d'aménagement durable qui apporte stabilité et étanchéité aux toitures, améliore le confort thermique et acoustique du bâtiment et humidifie l'air ambiant)
  • Chauffage basse température au gaz avec rayonnement par le sol
  • Magasin conçu pour recevoir le plus de lumière naturelle possible grâce à de nombreuses fenêtres et à la verrière
  • charpentes traditionnelles apparentes
  • utilisation de chaux naturel pour la réfection des murs.

 

La construction du nouveau fournil avec l’architecte Christophe Cattelin et l’agrandissement du fournil :

  • Structure bois issue de forêts européennes gérées (bois non traité)
  • Isolation en bois sur-pressé par l’extérieur
  • Orientation en fonction des points cardinaux
  • Ventilation double flux (régulation de la température) / Récupération de la chaleur des fours
  • Filtration et vitalisation de l'eau utilisée pour la fabrication du pain

 

L’agrandissement du magasin Saveurs et Saisons avec l’architecte Christophe Cattelin :

  • Structure bois issue de forêts européennes gérées (bois non traité)
  • Isolation en bois sur-pressé par l’extérieur
  • utilisation de peinture écologique.

 

Notre parking

  • Utilisation de matériaux naturels (graviers…) pour assimilation des eaux de pluie naturellement.
  • Décor principalement végétal
  • Eclairage n’utilisant que des ampoules à basse consommation

 

Le jardin écologique

  • Aucun produit de synthèse n’est utilisé (engrais, pesticides, désherbants chimiques) pour entretenir le jardin
  • Désherbage mécanique à la main ou désherbant thermique(pas de pollution sonore due aux machines)
  • Impact positif du jardin sauvage sur la biodiversité végétale et animale (grande diversité de plantes parfois rares, refuge pour les insectes…)

Les abeilles 

Présence de ruches dans le jardin dans l’espace paysager entre le magasin et le fournil


 

  1. Nos partenaires financiers

 

Origine des premiers emprunts

 

Les premiers emprunts pour l’acquisition de la ferme en 1995 et les premiers travaux ont été le fruit d’un partenariat avec la NEF (nouvelle économie fraternelle). Il s’agit d’un organisme financier éthique et solidaire qui de par son histoire soutient l’agriculture biologique et tous les projets qui vont dans le sens des alternatives économiques, sociales, pédagogiques et culturelles.

 

 

Prise de participation d’un organisme financier solidaire à risque, avec contrepartie sociale

 

La société commerciale Saveurs et Saisons a été soutenue jusque 2007 par Autonomie et Solidarité qui a investit en capital et en comptes-courants d’associés.

 

Nos placements

 

Nos placements sont solidaires et alternatifs via la Nef et le crédit coopératif pour notre trésorerie positive. Ce sont des placements dont une partie de la rémunération est reversée à des associations ou organismes oeuvrant à des fins humanitaires, Sicav « choix solidaires » et «finances solidaires ».

 

F. Un bâtiment écologique basse consommation d’énergie : le Fournil

 

Pendant quinze ans, les pains de Saveurs et saisons étaient fabriqués dans un ancien bâtiment attenant à la grange qui abrite le magasin biocoop « saveurs et saisons ». Pour prendre sa pleine dimension, il fallait au fournil un nouveau lieu : un laboratoire de 270m2, au rez-de-chaussée d'un bâtiment à basse consommation d’énergie, ayant l’ambition de devenir un modèle d’écologie urbaine. A ce jour le fournil s’est encore agrandi de 110 m2.

L’amélioration de la qualité passe également par le contrôle des températures de l’air, grâce à un système de double flux, et de l’eau, avec un appareil de filtration de l’eau performant.

  • L’ensemble de l’architecture a été pensé de manière à éviter le gaspillage d’énergie, notamment en utilisant un système d’isolation thermique par l’extérieur en bois compressé  qui permet de réguler la t°. Il consomme trois fois moins d’électricité qu’un fournil équivalent dans un bâtiment traditionnel.
  • Le système de chauffage est uniquement composé d’une ventilation mécanique à double flux permettant de réguler la température été comme hiver, en réutilisant l’air ambiant du fournil.  L’énergie produite par l’ensemble des activités (surtout au niveau des fours) est ainsi recyclée.
  • L’installation de grandes baies vitrées orientées au Nord permet d’éviter la surchauffe mais surtout d’apporter un éclairage naturel agréable en limitant les dépenses électriques.
  • Le bois a été choisi préférentiellement afin de constituer les murs, planchers et plafonds, ce qui permet d’instaurer une ambiance saine et reposante, alors que la production de cette matière première nécessite peu d’énergie.
  • des panneaux photovoltaïques ont été installés sur le toit par énercoop et nous permet de produire 10% de notre consommation d'éléctricité en autoconsommation.

L’intégralité est certifié (provient d’une exploitation de forêts gérées durablement selon des composantes économiques, sociales et environnementales). Le bois n'a ensuite pas été traité chimiquement comme cela se fait souvent au cours de la construction afin d’améliorer la résistance de l’ensemble au cours du temps. 

Le choix s'est porté sur des variétés locales  :

  • Cèdre rouge  : propriétés esthétiques et de durabilité incomparables. résistance naturelle à l’humidité, au pourrissement et aux insectes. Croissance rapide en fait un matériau aisément renouvelable.
  • Sapin douglas :  croissance rapide,  imputrescible à cœur.
  • Mélèze : principalement utilisé pour les charpentes. Essence de choix en terme d’imperméabilité, de pérennité et d’esthétique.
  • L’ensemble du toit du bâtiment est recouvert d’une membrane étanche Sanafil T. A base d’alliage de polyoléfines souples (FPO), celle ci est neutre pour l’environnement.
  • Le Fermacell a été choisi préférentiellement au Placoplatre. Ce matériau ayant reçu la certification « produit non émissif », nous sommes assuré qu’il respecte les exigences en terme de santé et d’écologie.

 

L'histoire de la Ferme du Sens
L'histoire de la Ferme du Sens
L'histoire de la Ferme du Sens
L'histoire de la Ferme du Sens
L'histoire de la Ferme du Sens
L'histoire de la Ferme du Sens
L'histoire de la Ferme du Sens

Rédigé par Ferme du Sens

Publié dans #Informations, #Histoire

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :